mercredi 8 février 2017

Une chambrée du 77ème R.I. en 1915

Régiment vendéen caserné à Cholet et Fontevraud, le 77ème R.I. appartient à la 18ème D.I. 
La carte a été écrite le 1er mai 1915, d'Ypres. Suite aux attaques allemandes avec des gaz, la 18ème D.I. se porte dans le secteur d'Ypres à partir du 25 avril, alors qu'elle était au repos. 

Une chambrée du 77ème R.I. en 1915



Les soldats posent en tenues de corvée bourgerons. On peut voir sur le fusil Lebel, tenu à la main, une bretelle qui n'est pas en cuir, on peut penser qu'elle est en tissu. 
Les soldats portent les képis modèle 1884, du début de guerre. Les capotes et tout leur barda sont posés ou accrochés sur des étagères, avec les sacs à dos (as de carreau). Le soldat de droite semble porter des chaussons de repos. 
Le matériel de campement n'est pas forcément réglementaire mais il reflète bien ce que l'on pouvait trouver à l'époque pour se ravitailler (bouteilles, bidons de lait, ...). Les soldats utilisent même des bidons de cavalerie (posés au sol). 

Le courrier au verso

Celui qui écrit envoie la carte à ses cousins, oncles et tantes. Il demande des nouvelles de la famille. Il demande également des nouvelles d'un certain François Pichon. S'agit-il du François Pichon mort en décembre 1914, qui appartenait au 77ème R.I. (voir fiche MDH en fin d'article) ? Le mystère demeure.

La fiche Mémoire des Hommes d'un François Pichon

Aucun commentaire: